Les puissances de 10

La nouvelle bande son

Les images du film « Les puissances de 10 » sont très intéressantes mais le son est de mauvaise qualité. La voix du narrateur et la musique lancinante paraissent démodées.

Je vous propose le texte original lu par mon ami Roger qui a bien voulu lui prêter sa voix. Les paroles sont parfaitement synchronisées aux images.

Le fichier mp3 d'une durée de 8min 17s est encodé par LAME MP3 (version 1.30, engine 3.92 MMX, version MPEG 1, bitrate min 128 kbps, stéréo).

Utilisation

Numérisez votre cassette VHS à l'aide d'un magnétoscope et d'un ordinateur muni d'une carte d'acquisition vidéo. Insérez la nouvelle bande son au bon endroit dans le flux vidéo (à l'aide du logiciel VirtualDub par exemple).

Le texte original

10'' - Au bord du lac à Chicago au début d'un après-midi de détente.

14'' - Octobre vient de commencer.

16'' - Cette première scène à 1 m de large et nous l'observons à une distance de 1 m.

21'' - Maintenant toutes les dix secondes nous multiplions par dix la distance d'observation et notre champ de vision est aussi dix fois plus large.

29'' - Ce carré a 10 m de côté et dans dix secondes le prochain carré sera dix fois plus grand.

35'' - 100 m de large, un athlète peut parcourir cette distance en dix secondes. Les tribunes aux vives couleurs sont celles d'un stade de football.

43'' - Ce carré à un kilomètre de côté, ces 1000 mètres peuvent être parcourus par une voiture de course en dix secondes.

54'' - 10 puissance 4 mètres soit 10 kilomètres, un avion supersonique peut parcourir cette distance en dix secondes.

1'05'' - 10 puissance 5 mètres, un satellite sur orbite parcourt cette distance en dix secondes. De longues traînées de nuages, c'est le temps qu'il fait aujourd'hui dans cette région. 10 puissance 6, un chiffre 1 suivi de six 0, un million de mètres.

1'22'' - Nous apercevons maintenant la terre dans sa totalité. Une minute vient de s'écouler depuis le début de notre voyage. La terre diminue en s'éloignant mais toutes ces étoiles sont si lointaines qu'elles semblent immobiles. Une ligne se trace à la véritable vitesse de la lumière. En une seconde elle barre la moitié de l'orbite inclinée de la lune.

1'54'' - Maintenant nous traçons une petite partie de l'orbite de la Terre autour du soleil. Voici les orbites des planètes voisines, Vénus et ...

2'02'' - Mars puis celle de Mercure. Le centre brillant de notre système solaire pénètre dans notre champ de vision. Le soleil suivi par les grandes planètes extérieures en rotation sur leurs immenses orbites.

2'24'' - Cette orbite spéciale est celle de Pluton. Une bordure de 9 millions de comètes trop éloignées pour être vues complète le système solaire.

2'34'' - 10 puissance 14, au loin le système solaire se réduit en un point brillant, et notre soleil n'est plus qu'une étoile parmi d'autres.

2'44'' - En regardant vers l'arrière nous repérons 4 constellations australes sous un aspect encore proche de celui qui est observé sur la face opposée de la Terre. Ce carré à un côté de 10 puissance 16 mètres soit une année-lumière. Les dernières dix secondes nous ont transporté dix année-lumière plus loin, la prochaine étape cent année-lumière. Maintenant notre perspective se modifie si rapidement que même les étoiles les plus éloignées vont sembler converger. Nous dépassons enfin Antares étoile très brillante et quelques étoiles de la Grande Ourse. Un milieu normal mais inhabituel. Des étoiles et des nuages de gaz nous entourent à mesure que nous traversons la Voie lactée.

3'27'' - Des pas de géant nous entraînent aux limites de notre galaxie et en nous éloignant nous commençons à observer la grande spirale plate qui nous fait face.

3'37'' - L'heure et la trajectoire que nous avons choisi pour quitter Chicago nous ont conduit hors de la galaxie selon un parcours à peu près perpendiculaire à son disque. Les deux petites galaxies satellites de la nôtre sont les nuages de Magellan.

3'51'' - 10 puissance 22, un million d'année-lumière. Des groupes de galaxies nous présentent un niveau nouveau de structure, les points brillants ne sont plus des étoiles isolées mais des galaxies avec des myriades d'étoiles.

4'09'' - Nous dépassons le grand groupe de galaxies de la vierge parmi les nombreux autres, nous avons parcouru 100 millions d'année-lumière. Nous approchons des limites des observations terrestres. Une pause et nous allons commencer le voyage de retour.

4'26'' - Cette scène déserte avec des galaxies qui semblent des grains de poussière, tel est l'aspect de la majeure partie de l'univers. La richesse de notre propre environnement fait exception. Le retour jusqu'au pique-nique sur le bord du lac sera accéléré. La distance par rapport à la Terre sera réduite de 10 fois toutes les 2 secondes. Dans chaque intervalle de 2 secondes nous parcourerons 90 % de la distance qui nous sépare de la Terre. Remarquons l'alternance de grandes activités et d'inaction relative selon un rythme qui se poursuivra jusqu'à notre prochain objectif : un proton dans le noyau d'un atome de carbone sur la peau de la main du pique-niqueur endormi.

5'11'' - Le 10 puissance 9 mètres, 10 puissance 8, 7,

5'18'' - 6,

5'19'' - 5,

5'21'' - 4,

5'23'' - 3,

5'25'' - 2,

5'27'' - 1,

5'29'' - 0. Nous sommes revenus à notre point de départ et nous ralentissons notre mouvement après avoir atteint 1 m. Maintenant nous allons réduire la distance qui nous sépare de notre destination finale au rythme de 90 % toutes les dix secondes. Chaque pas sera beaucoup plus petit que le précédent. A 10 puissance -2, un centième de mètre ou 1 cm, nous nous approchons de la surface de la main.

5'56'' - Dans quelques secondes nous allons pénétrer sous la peau, en traversant les diverses couches depuis les cellules mortes les plus extérieures jusqu'à l'intérieur d'un minuscule vaisseau sanguin. Les couches de la peau disparaissent tour à tour. Une couche extérieure de cellules le collagène fibreux, le capillaire contient des globules rouges et un lymphocyte. Nous pénétrons dans ce globule blanc. Parmi d'autres organites vitaux de la cellule, nous apercevons la paroi poreuse qui entoure son noyau. L'intérieur du noyau porte l'hérédité de l'homme dans la chaîne pelotonnée de l'ADN. En nous rapprochant, nous atteignons la double hélice elle-même. Une molécule comme une une longue échelle tordue dont les barreaux formés de paires de base répètent par deux fois les mots de notre code génétique.

6'45'' - À l'échelle atomique, l'interaction forme-mouvement devient plus visible. Nous nous intéressons à un groupe très courant comprenant trois atomes d'hydrogène liés à un atome de carbone. Quatre électrons forment la couche extérieure du carbone. Ils apparaissent comme un essaim de points clignotants. A 10 puissance moins 10 mètres, nous nous retrouvons parmi ces électrons extérieurs. Maintenant nous parvenons aux deux électrons internes. Alors que nous approchons du centre d'attraction de l'atome, nous pouvons observer un vaste espace interne.

7'20'' - Voici enfin le noyau de carbone si dense et si petit. Ce noyau de carbone contient six protons et six neutrons.

7'31'' - Nous sommes maintenant dans le domaine des entités élémentaires, il y a des protons et des neutrons dans tout noyau, des électrons dans tout atome, des atomes liés dans toute molécule et cela jusqu'à la galaxie la plus éloignée. Un proton isolé remplit notre champ de vision. Nous sommes à la limite de notre compréhension actuelle. S'agirait-il des quarks en interaction forte ? Notre voyage nous a conduit à travers 40 puissances de 10. Si notre champ actuel représente une unité, lorsque nous observions simultanément de nombreux amas de galaxies, nous étions à 10 puissance 40 unités.

8'09'' - Un chiffre 1 un suivi de quarante 0.

Me contacter à l'adresse ci-dessous pour obtenir la bande son.

Page d'accueil